Une innovation de rupture pour combattre la mort cellulaire

Petites molécules inhibitrices de nécrose régulée pour traiter des pathologies sévères sans alternative thérapeutique.

La vidéo d'instruction

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed dignissim risus vitae leo accumsan elementum. Nulla velit tortor, interdum nec aliquet sed, tristique sed lectus. Curabitur lacinia odio tellus, et hendrerit leo porta nec. Nulla volutpat scelerisque ante, id commodo elit pellentesque condimentum.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nam imperdiet, purus consequat elementum hendrerit, enim est feugiat felis, non eleifend metus nibh id urna. Aliquam erat volutpat. Mauris lacinia ex in tellus dictum consequat.

Contenu confidentiel

Pour accédez au contenu confidentiel,
contactez nous directement via le live chat.

Roadshow Décembre 2020

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed dignissim risus vitae leo accumsan elementum. Nulla velit tortor, interdum nec aliquet sed, tristique sed lectus. Curabitur lacinia odio tellus, et hendrerit leo porta nec. Nulla volutpat scelerisque ante, id commodo elit pellentesque condimentum.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nam imperdiet, purus consequat elementum hendrerit, enim est feugiat felis, non eleifend metus nibh id urna. Aliquam erat volutpat. Mauris lacinia ex in tellus dictum consequat.

Contenu confidentiel

Pour accédez au contenu confidentiel,
contactez nous directement via le live chat.

Protéger la vie au plus profond des cellules

Seabelife est une biotech qui développe une gamme de candidats médicaments destinés à bloquer la nécrose cellulaire programmée, à partir d’une famille de dérivés brevetés de la Sibiriline. Cette technologie a démontré, in vitro et dans plusieurs preuves de concept in vivo, sa capacité à bloquer simultanément deux formes de nécrose régulée et donc à protéger les organes attaqués.

Comment cela fonctionne ?

Combattre la nécroptose

Lorsqu’une cellule doit mourir, plusieurs scénarios sont possibles. Dans certaines conditions, c’est un phénomène nommé “nécroptose” (ou “mort cellulaire régulée”) qui va s’enclencher. Il engendre malheureusement une inflammation délétère pour les tissus environnants et, parfois, pour le pronostic d’une maladie associée.

Concrètement, la nécroptose engendre des modifications importantes de la membrane cellulaire, la fuite du contenu cytosolique vers le milieu extra cellulaire et, in fine, la destruction de la cellule.

Un médicament d'action original pour des médicaments "first in class"

La Sibiriline a une caractéristique qui la rend particulièrement efficace : elle combat aussi une forme particulière de mort cellulaire, le ferroptose. Il a été démontré récemment que cette double action est indispensable à l’inhibition de la mort cellulaire régulée.

Une famille de molécules testées in vivo

A partir d’un criblage de milliers de composants d’origine marine et de travaux de synthèse, les chercheurs à l’origine du projet Seabelife ont sélectionné une famille de molécules qualifiées pour devenir des médicaments : la Sibiriline et une trentaine de dérivés brevetés. Plusieurs ont été testés in vivo et in vitro dans quatre applications. A chaque fois, un réel effet sur la modulation de la nécrose régulée et sur les troubles associés a été constaté.

Une alternative thérapeutique innovante

Seabelife vise en priorité deux pathologies aigues, avec un traitement unique ou court. L’objectif est de faciliter le développement clinique pour apporter une solution au patient. Parallèlement, les molécules seront optimisées pour traiter une ou plusieurs maladies chroniques graves et répandues.

L'insuffisance hépatique aiguë (IHA)

Une IHA peut advenir en cas d’intoxication au paracétamol (première cause d’hépatotoxicité en France et dans les pays développés). Cette intoxication déclenche alors une nécrose régulée engendrant la mort des cellules du foie et une nécrose des tissus hépatiques. Ces événements peuvent engendrer la mort du patient (25% des cas) ou un besoin de transplantation (25%).

L’absence de traitement efficace de l’IHA a conduit SeaBeLife à développer une molécule capable de bloquer et de prévenir la nécrose régulée et donc les complications chez les patients atteints d’IHA dans les premiers stades de l’hépatite.

SeaBelife intervient en traitement curatif précoce de l’IHA grâce à un traitement court.

L'insuffisance rénale aiguë (IRA)

L’IRA atteint 2 millions de patients par an dans les pays développés. On distingue :

  • l’IRA organique ou parenchymateuse (65% des cas)
  • l’IRA pré-rénale ou fonctionnelle (25%)
  • l’IRA post-rénale ou obstructive (10%)

L’IRA liée à la maladie causale provoque 50% de décès, et 40% de patients doivent être dialysés.

L’intoxication au cisplatine, notamment lors d’une chimiothérapie, provoque une IRA parenchymateuse accompagnée d’une nécrose tubulaire aigüe (néphrotoxique).

Le cisplatine s’accumule dans le rein au niveau des tubules proximaux jusqu’à atteindre une dose toxique provoquant un stress oxydant, une inflammation, et déclenchant une nécrose programmée.

SeaBeLife a développé une molécule capable de prévenir la néphrotoxicité.

SeaBeLife intervient notamment en traitement préventif de l’IRA induite au cisplatine grâce à un traitement court.

Levée de fonds 2020

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed dignissim risus vitae leo accumsan elementum. Nulla velit tortor, interdum nec aliquet sed, tristique sed lectus. Curabitur lacinia odio tellus, et hendrerit leo porta nec. Nulla volutpat scelerisque ante, id commodo elit pellentesque condimentum.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nam imperdiet, purus consequat elementum hendrerit, enim est feugiat felis, non eleifend metus nibh id urna. Aliquam erat volutpat. Mauris lacinia ex in tellus dictum consequat.

Contenu confidentiel

Pour accédez au contenu confidentiel,
contactez nous directement via le live chat.

Pour aller plus loin

Visiter le site web de SeaBeLife